UNE HISTOIRE D’ENVIRONNEMENT EN CÔTE D’IVOIRE
NOUS AVONS APPRIS COMMENT FACILEMENT AMÉLIORER L’ENVIRONNEMENT LOCAL AINSI QUE NOS REVENUS

par Amoin Assahoure, agricultrice et présidente de l’AVEC d’Assawlekro, Côte d’Ivoire

Dans la région de Nawa en Côte d’Ivoire, Cocoa Life coopère avec Impactum et CARE International pour impliquer les femmes et combattre le changement climatique et la déforestation, au travers d’un projet pilote d’entreprenariat vert. Ils aident les femmes à acquérir les connaissances et les aptitudes nécessaires afin de créer un avenir durable pour les communautés cacaoyères et générer des revenus pour elles-mêmes et leurs communautés. Le revenu des ouvrières dans les pépinières vient de la vente de plants. Elles jouent donc un rôle primoridial dans la prise de conscience du changement climatique dans leurs communautés

Plus sur

En tant que cultivatrice de cacao, je trouve très difficile de vivre décemment du cacao. En raison de la sécheresse et du mauvais accès à l’eau, c’est un défi constant de maintenir la productivité de l’exploitation. Le programme Cocoa Life m’a donné l’opportunité de parler de mes difficultés avec d’autres membres de la communauté. Lorsque nous avons commencé ces discussions, nous nous sommes aperçus que nous souffrions tous de problèmes similaires.

Pour nous aider à surmonter ces défis, Cocoa Life, CARE International et Impactum ont coopéré afin d’émanciper les femmes dans notre communauté. CARE nous a aidé à mettre en place un groupe de femmes et ils nous ont encouragé à en faire une Association Villageoise d’Épargne et de Crédit (AVEC). Un projet très utile pour nous les femmes. Nous avons pu épargner et obtenir des prêts dans les périodes difficiles. Impactum nous a également invitées à de nombreuses campagnes de prise de conscience pour parler de l’importance de préserver les forêts. Avec leur aide, nous avons appris les conséquences de la déforestation sur le changement climatique.

Origins Environment Côte d'Ivoire Environment
image2

Liant les deux projets, notre groupe de femmes a travaillé avec Impactum et CARE pour développer un programme d’entreprenariat vert avec notre AVEC en son centre. Le projet, qui fait partie des projets Paiements des Services Environnementaux (PSE) avec la reforestation et l’agroforesterie, soutient la création de pépinières pour accroître les semis d’arbres d’ombrage tels que l’acajou et l’acacia. Ces arbres sont très grands, et contribuent aux forêts saines. Nous avons appris que les arbres d’ombrage sont une manière très efficace de lutter contre le changement climatique et d’améliorer la productivité. Ils protègent les plants de cacao de la chaleur et du stress hydrique ; ils renforcent la fertilité du sol, ils réduisent l’érosion, ils améliorent la pollinisation, ils contrôlent naturellement les nuisibles et les maladies et ils encouragent la reforestation. Les plants que nous faisons pousser et que nous vendons portent aussi des fruits, ce qui est une source supplémentaire de revenu.

Grâce au programme Cocoa Life et au soutien de CARE et d’Impactum, nous avons maintenant trois pépinières d’arbres d’ombrage dans notre région. Notre équipe de 15 femmes peut assurer sa subsistance. Ensemble, nous produisons 150 000 arbres. Une fois plantés dans les exploitations, ils vont encourager la pluie et augmenter directement la production de cacao pour nos maris. Nous voulons aussi vendre leurs fruits, augmenter nos revenus et améliorer nos conditions de vie.

Nous continuons à participer à des réunions communautaires et à encourager les femmes à participer au projet. Je sais maintenant combien il est important pour nous de faire prendre conscience de l’importance de préserver notre environnement et de participer à la lutte contre le changement climatique.

DE NOTRE PARTENAIRE IMPACTUM

"Nous savons que le changement climatique et la déforestation sont des défis colossaux mais nous pouvons faire la différence en travaillant avec Cocoa Life pour aider les femmes à amorcer le changement dans les communautés cacaoyères. Nos efforts ont aidé à enseigner une culture responsable sur le plan environnemental et une conservation des forêts existantes tout autour des plantations de cacao. Cela va contribuer à améliorer la résistance et les conditions de vie des cultivateurs. Nous nous engageons à aider les communautés cacaoyères en Côte d’Ivoire pour un avenir durable."

Jean-Michel Brou, directeur exécutif et directeur de pays d’Impactum, Côte d'Ivoire.

Nous utilisons des cookies pour faciliter votre navigation sur ce site web. Vous pouvez lire à propos de Comment nous utilisons les cookies et voir Gérer les cookies pour modifier vos réglages quand vous le souhaitez sur notre page de cookies.